BIENVENUE SUR NOTRE ESPACE D'ECHANGES

Son objet est de faciliter la communication et la participation de chacun : 

   Chacun doit pouvoir jouer son rôle dans la vie communale :

  • parce que nous sommes tous différents et avons nos préoccupation personnelles, il est important de pouvoir partager notre avis,
  • parce que chacun n'a pas tous les éléments des problèmes, il est important de pouvoir questionner pour s'en faire une idée plus juste,
  • parce que la richesse de la diversité doit pouvoir s'exprimer, il est important de pouvoir faire part de ses idées et de ses propositions.    

   L'équipe municipale est là pour prendre les décisions les plus pertinentes et les plus équitables, pour cela elle doit pouvoir:

  • s'enrichir de la diversité des points de vue,
  • coller à la réalité des péoccupations de chacun d'entre nous,
  • avoir des retours afin de mieux évaluer le bien fondé de ses actions.

 

 

Archives

Articles les plus commentés

LA PAROLE EST A VOUS

Publié le 18/01/2018

Exprimons nous de toutes les façons pour le bien être de tous, échangeons dans la sérénité et le respect de chacun. Avançons ensemble pour construire demain. 

REGLES A RESPECTER:

Le texte ne comportera aucun lien vers des sites web de nature politique ou confessionnelle.

Les thèmes abordés doivent être en lien avec l'action municipale ou la vie communale, ils ne doivent être ni une tribune politique, ni injurieux, ni mensongers.

Le Maire, en tant que directeur de la publication, étant responsable légalement des propos diffusés, est autorisé à refuser la publication en cas de non respect du règlement et de la loi.

 

                                                                            CLIQUEZ sur "Lire la suite" pour accéder à l'espace commentaires.

Envoyer à un ami

* champs obligatoires
Par Mairie le 11/12/2018
Madame,
Je vous remercie d'avoir utilisé notre Espace Numérique d'Echange pour nous faire part de vos préoccupations.
La réponse, trop longue pour entrer dans le cadre de cet espace, se trouve sur la page d'accueil du site http://www.entrepierres.fr/
Restant à votre écoute,
Florence Cheilan Maire d'Entrepierres
Par Françoise le 10/12/2018
Bonjour, Un panneau pour la vigilance du quartier Saint Puy vient d'être installé aux poubelles malheureusement nous ne connaissons pas le référant. A part la réunion du 30 mai 2018 avec le chef d'escadron Mme Christine Dubois nous n'avons aucune nouvelle !!!! Lumières, caméra etc...
Pourriez vous nous en donner ??? Avec mes remerciements, Salutations
Par Muriel Lancauchez le 07/02/2018
… L’ intercommunalité va immanquablement pâtir d’une mauvaise représentation évidente de la population.
Pour mettre un terme à cet entre-soi masculin et face à ce déficit flagrant de démocratie, une solution urgente et incontournable ;
- Imposer la parité en politique à l’échelon intercommunal.
Par Muriel Lancauchez le 07/02/2018
… En 2014, les conseils communautaires n’étaient composés qu’à 34 % de femmes et ,dans 92,3 % des cas, ces instances étaient présidées par des hommes. Dans les communes de moins de 1000 habitants, le taux de femmes conseillères communautaires dégringole même à 20,2 %. Pourquoi ? Parce qu’elles ne sont pas concernées par les textes sur la parité, et des hommes en sont donc maires dans la majorité des cas (82,9%). Et comme ces derniers sont, la plupart du temps, également conseillers communautaires, les exécutifs sont presque exclusivement masculins.
Voir suite du commentaire
Par Muriel Lancauchez le 07/02/2018
… Cette loi est critiquée, le principe des quotas choque... mais l’absence des femmes ne choque pas.
Sa mise en œuvre se fait difficilement, les partis préférant payer des amendes plutôt que de s’embarrasser des femmes. Que se passe-t-il quand la loi n’a pas mis son nez dans la parité , notamment dans les intercommunalités ? Rien !. En effet, les intercommunalités et les communes de moins de 1000 habitants échappent aux obligations de parité.
Voir suite du commentaire
Par Muriel Lancauchez le 07/02/2018
… J’ai voulu savoir ce qu’en disait le HCE ( haut comité à l’égalité), dans l’espoir d’avoir une ou des réponses rationnelles à mes interrogations. La réponse est clair : «  l’évolution doit se faire à marche forcée. Sans contraintes législatives, pas de parité » . La loi relative à l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives, dite « loi parité hommes-femmes » est votée en 2000 et est appliquée pour la première fois lors des élections municipales et cantonales françaises de mars 2001.
Voir suite du commentaire
Par Muriel Lancauchez le 07/02/2018
En parcourant Entrepierres Info de janvier, je suis allée sur le site internet de la commune, que je trouve clair et bien construit. J’ai ouvert la page de la communauté de communes du Sisteronnais Buëch. J’avais envie de comprendre un peu mieux le fonctionnement. Quel ne fut pas mon étonnement, en regardant le trombinoscope des membres du bureau, de constater que sur les 20 membres composant ce bureau, 19 étaient des hommes. Sachant que 52 % des électeurs sont des femmes, comment se fait il que les décideurs soient des hommes à 85 % ?
Voir suite du commentaire (nombre de caractères limité)
Par Olivier Zadounaisky le 25/01/2018
Bonjour à tous,
Je suis l'auteur du document "AMÉLIORER SON USAGE DES RÉSEAUX" que vous pouvez télécharger de ce site.
Je souhaite indiquer que je suis à la disposition de tous pour me déplacer et essayer chez vous ma Femtocell Orange mesurer votre signal reçu de téléphonie mobile avec mes cartes SIM Orange, SFR et Bouygues Telecom.
Au plaisir,
Olivier - Mézien - Aco de Gaidan - olivier-zy@wanadoo.fr

* champs obligatoires

« Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné au traitement de votre demande. Le destinataire des données est Mairie. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à Mairie d'Entrepierres, la Girale - 04200 Entrepierres. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. »